A la « Une » du quartier du Châtelain, la Brasserie Rose

Un presque nouveau venu qui fait la une du quartier Châtelain : La classico moderne Brasserie Rose

Le quartier du Châtelain à Ixelles est sans doute l’un des mieux dotés de la Capitale en matière de restaurants. L’un des plus fréquentés et l’un des plus animés les jours de marché sur la place éponyme toujours très courue.

Voilà pourquoi lorsque l’on y est restaurateur il est impératif d’avoir, sans cesse, de nouvelles idées pour continuer à séduire son public de fidèles et d’autres amateurs de nouveautés. C’est ainsi, qu’attentif à ce qui bouge en ville et fait bouger le beau monde, Xavier Rose vient de créer une nouvelle enseigne à deux pas de la notoire Place du Châtelain, au coeur de la Rue Américaine : le restaurant « Brasserie Rose ».

restaurantUne création issue de l’imagination de ce restaurateur habitué à la gestion d’endroits à l’ambiance « cosy », (du nom de son ancien restaurant) et à la table qualitative. On se souviendra, outre du Cosi, de son passage par Le Café Camille, l’Estrille du Vieux Bruxelles, Lucas, « 2 mains sur un ventre » ou encore du restaurant « 1 Million de Bruxellois » (à l’adresse du Mok ma Zwet et de Bon-Bon à Uccle).

Tout à la fois bar à tapas et restaurant, terrasse avant urbaine et arrière sereine, lieu de retrouvailles en after work ou rendez-vous amical ou familial du dimanche, la Brasserie Rose représente une sorte de « tout en un » destiné à séduire une clientèle de plus en plus large.

Une décoration personnalisée et dans l’air du temps

D’entrée de jeu, c’est la chaleureuse décoration classico moderne de la brasserie imaginée par Xavier Rose qui séduit le regard. Après une terrasse urbaine attirante, c’est un espace intérieur tout en longueur qui plaira au plus pressé avec son grand bar-comptoir où s’installer pour un apéro et quelques tapas. Plus loin, une salle en carré représente le coeur du restaurant et précède une terrasse couverte par un immense parasol rouge. Le rouge, voilà bien la couleur qui domine et qui, des luminaires du bar aux photophores de la salle et du jardin, apporte une réelle gaieté à l’ensemble des lieux. L’ambiance est donc accueillante et variée en fonction de l’heure à laquelle on s’attable à la Brasserie Rose.image14

Un chef éveillant les papilles

Du bar à tapas où la carte est intitulée « L’éveil des papilles » au restaurant proposant des préparations plus élaborées, Bruno LESBATS, le chef français offre un large panel de son savoir-faire gourmand. Un savoir-faire qu’il a acquit à l’Ecole Hôtelière de Biarritz puis dans un Relais et Château étoilé au Pays Basque ou encore dans d’autres chaîne des Rotisseursmaisons de bouche réputées comme, en Belgique, celle notamment de Luigi Cicciriello à la Truffe Noire. Ensuite, en Belgique toujours, il travaille pour « Choux de Bruxelles » au restaurant Le Mess, au Café du Vaudeville, au Chalet Robinsson ou encore et entre autres chez Odette en ville. Avant cela et très jeune, c’est à Rungis qu’il apprend à connaître tous les fruits et légumes du marché matinal. Plus tard, il suivra une formation de boucher chez son oncle (membre des « 100 artisans de France ») installé dans les Landes. Bruno Lesbats est aussi aujourd’hui, membre d’Eurotoque et des Maîtres Rôtisseurs.

Produits de terroir labellisés

Avec Xavier Rose, qui le laisse libre de ses achats, Bruno Lesbats partage l’objectif commun de promouvoir les bons produits de terroir et ainsi de proposer une cuisine de qualité, réalisée avec des ingrédients frais et de très bonne provenance. Une façon de faire la différence en se démarquant de tout ce qui se fait dans le quartier à travers la cinquantaine de restaurants voisins.
En fonction de l’agencement des lieux, la cuisine de Bruno Lesbats alterne entre tapas et petites bouchées délicieuses, beaux et bons plats classiques de brasserie et créativité bien adaptée à l’attente des clients de la Brasserie Rose. A titre d’exemple, il prépare en tapas, d’originales croquettes à la truffe (9 €), des rillettes de lapin avec cornichons et pain grillé (6 €), une plancha de cochonnailles (9 €). En plus élaborés, sur la table du restaurant il apporte une volaille pattes noires, du boeuf d’Aubrac avec des frites-pommes allumettes fraîches, une poule faisane entière dans sa feuille de vigne, du saumon d’Ecosse label rouge, du cabillaud danois ou du thon issu de la pêche durable. A noter, en spécialités maison, un bon boudin basque aux pommes caramélisées ainsi qu’une assiette de fromage aoc de France et de Belgique qui est également disponible à tarif bien équilibré (11 € les 5 fromages).Un Business Lunch est proposé tous les midis du mardi au vendredi à 18 euros entré, plat et café inclus.

Restaurant Brasserie Rose Ixelles - Business Lunch

Business Lunch Ixelles

Enfin, histoire de conquérir tous les palais des plus petits aux plus grands, le week-end la Brasserie Rose est ouverte toute la journée et propose encore en plus, un grand brunch servi de 12 à 16 h.
De quoi conclure qu’à la nouvelle Brasserie Rose, toutes les faims comme toutes les curiosités gourmandes seront assouvies dans des tranches horaires bien étudiées et parfaitement adaptées aux besoins des quelques 60 convives que peut accueillir l’enseigne. Clairement dit, le restaurant brasserie Rose est la bonne idée restaurant si l’on est de passage dans notre capitale ou tout simplement bruxellois en quête de bonnes adresses pour bien boire et bien manger à Ixelles.